A NE PAS MANQUER : EXPOSITION « NIVELLES 14-18 » Nivelles vit les derniers mois de guerre et retrouve les joies de la liberté

Affiche 2018

Du 06 au 21 octobre 2018, Rif tout dju présente la troisième exposition consacrée à « Nivelles dans la tourmente de la guerre 1914-1918 ».

 

Les deux premières expositions ont évoqué le conflit depuis ses origines jusqu’à la fin de l’année 1917. Cette troisième exposition relate les ultimes combats de l’année 1918, les derniers mois pénibles des Nivellois et enfin la joie de la victoire et les conséquences de ce terrible conflit.

Les dernières tentatives allemandes de percer le front finiront par un échec et les alliés, victorieux, vont lancer l’ultime assaut, jusqu’à l’armistice et la libération de la Belgique.

A Nivelles, dès la fin de l’été 1918, des milliers de réfugiés français arrivent et la « grippe espagnole » provoque une catastrophe humanitaire tragique. Mais finalement les Allemands vont quitter la ville et alors les Nivellois laisseront exploser leur joie.

L’année 1919 sera pleine de fêtes et de souvenir. Les Nivellois organisent de grandioses manifestations pour fêter dignement les héros de la guerre, les aviateurs britanniques s’installent sur l’aérodrome, des monuments sont érigés …La vie reprend son cours. Elle n’est plus tout à fait la même. La guerre aura de grandes conséquences sociales, les « années folles » commencent….

Rif tout dju a sélectionné plus de 250 photos d’époque, merveilleusement reproduites par le Royal Photo Club « Entre Nous ». Des caricatures et des documents inédits de Paul Collet illustrent cette rétrospective. Pendant toute la durée de l’exposition, ouverte tous les jours entre 10h et 17h, les collaborateurs du Rif tout dju seront à votre disposition pour donner des commentaires et aider à faire d’éventuelles recherches personnelles.

One Comment

  1. Bonjour,
    Bien qu’Ancien abonné à Rif tout Dju et installé en France depuis plus de 50 ans, je reste en contact avec ma ville natale et en particulier par mes neveux Emmanuel et Baudouin Collet? En qualité de seul rescapé de la fratrie des Collet, je suis très heureux de savoir que la figure de mon regretté père, Paul sera honoré lors de cette exposition à laquelle vous participé ce dont je vous félicite vivement. Vu mon grand âge, nonante ans passés, je vous remercie de votre invitation personnelle mais ne pourrai me déplacer en Belgique. Je demande à mes deux neveux aclots de bien vouloir me représenter ainsi que ma famille « française » . Je fais un appel à mes amis belges de ne pas rater cette belle initiative. Je leur transmets la « réclame » et non l’horrible franglais « flyer »…
    Je suis demandeur de votre numéro spécial et vous en remercie très vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *